Camp de concentration de Neuengamme

Le camp de concentration de Neuengamme est situé au sud-est de Hambourg. Il a été construit en décembre 1938, et est devenu un camp de travail en 1940. Le 2 mai 1945, les SS ont abandonné le camp et l’ont laissé vide car une patrouille arrivait pour le libérer. Le 4 mai l’armée britannique a libéré le camp. Au total, 106 000 personnes ont été déportées dans ce camp et 55 000 y ont laissé leur vie.

Notre visite a commencé par la découverte d’un wagon du train qui amenait les déportés au camp. Leurs conditions de vie dans ces wagons étaient très dures à supporter car il y avait peu de place pour beaucoup d’hommes, de femmes et d’enfants.

La visite s’est poursuivie dans le champ où ont été exécutés de nombreux déportés.

Nous avons continué par une minute de silence en l’honneur des personnes décédées dans ce camp de Neuengamme. Beaucoup de personnes ont perdu la vie dans les flammes des fours crématoires.

Nous nous sommes positionnés face à la place d’appel là où se situaient les soldats SS. Ce qui s’est passé sur cette place a été horrible. En effet les soldats levaient les prisonniers très tôt le matin et les couchaient très tard le soir et les laissaient sur la place d’appel quelque soit les conditions météorologiques. Les personnes sur cette place n’avaient pas le droit de bouger. Beaucoup n’ont pas résisté et sont décédées. Comme personne n’avait le droit de se déplacer, les vivants soutenaient les morts et cela pouvait durer jusqu’à la tombée de la nuit.

C2

Nous avons ensuite visité le musée qui est situé dans le camp.

A l’entrée du musée se trouve une carte où sont notés tous les camps de concentration en Europe.

C3

Au rez-de-chaussée, nous avons vu une maquette du camp de concentration avant sa destruction.

C4.png

Au premier étage, il y a plusieurs livres avec une couverture rouge et à l’intérieur de ces livres est inscrit le nom des personnes qui ont perdu la vie dans ce camp. Le premier étage est consacré aux conditions de vie des déportés comme les habits qu’ils portaient en toute circonstance, leurs lits, leurs effets personnels, ou même les outils qu’ils utilisaient pendant leur journée de travail.

C5.png

A la sortie du musée, nous avons visité les anciens entrepôts où ils fabriquaient des briques pour construire les bâtiments du camp. Nous avons aussi pu observer le lieu de travail des hommes. Leur travail consistait à remplir des wagons de briques et à les pousser jusqu’en haut d’une côte.

C6.png

Nous avons terminé cette visite par le lieu où sont inscrits tous les noms des personnes décédés. Sélina et Elisa ont lu un texte avec deux élèves allemands. Ce texte a été écrit par un déporté, il raconte la journée de Noël dans le camp, ce fut très émouvant.

C7.png

J’ai beaucoup apprécié la visite car cela m’a permis de mettre des images sur cette période effroyable de l’histoire que l’on nous enseigne à l’école.

J’adresse un grand merci à Madame Bardou qui a organisé ce voyage ainsi qu’au lycée Antoine Bourdelle.

Romain

Publicités