Rencontre avec Pierre Bizalion, dessinateur professionnel

Dans le cadre de l’exposition Cartooning for peace, prêtée par la MGEN et exposée au CDI, Pierre Bizalion, dessinateur professionnel, a rencontré des élèves du lycée, Jeudi 14 décembre. Sa venue était financée par la MGEN suite à la proposition de sa présidente Mme Verdoux.

 

AFFICHE-EXPO-PEDAGO-BD

Une première rencontre a d’abord eu lieu le matin avec la classe de Seconde Littérature et Société (513). Puis entre 13h et 14h des élèves intéressés ont pu échanger avec lui au CDI. L’après-midi c’est la classe de seconde professionnelle SN (Systèmes numériques) (561) qui a découvert son travail.

Pierre Bizalion a commencé le dessin en 1978. Il est autodidacte, il n’a pas fait d’études d’art mais de communication après le baccalauréat. Il a inventé un petit personnage qu’il a envoyé à un journal qui a accepté de le publier durant tout un été. Son personnage est devenu le héros d’une mini-bande dessinée « Micro-scoop ». Sa carrière était lancée. Il a travaillé et travaille pour la presse quotidienne et spécialisée. Ses dessins ont été publiés notamment dans le journal La Croix et Sud Ouest. Il a également réalisé des croquis d’audience pour l’édition Lot-et-Garonnaise du journal Sud Ouest. Il crée aussi des strips (bandes dessinées) et des jeux publiés entre autres dans le Journal de Mickey.

mini scoop

Lors de son intervention Pierre Bizalion a présenté l’exposition Cartooning for peace, du nom de l’association fondée par le dessinateur Plantu, qui rassemble des dessinateurs de presse du monde entier et qui œuvre pour la paix et la compréhension entre les différentes cultures et religions en utilisant le dessin de presse comme moyen d’expression.

Il a ensuite présenté le dessin de presse.
Le dessin de presse connaît son apogée au XIXe siècle avec le développement de la presse écrite. Il existe alors des dessinateurs sportifs, judiciaires, de mode… Avec l’arrivée de la photographie, seul le dessin de presse politique a subsisté.
La commande de dessin est généralement faite par un journaliste qui écrit un article. Il faut que dessin et article s’accordent. Le dessin pourra venir illustrer un des propos du texte. Pierre Bizalion a fait remarquer que les dessins de presse français sont plus « bavards » que les dessins réalisés à l’étranger qui utilisent généralement peu les mots.
Pierre Bizalion a présenté la diversité de son travail : dessins de presse, strips, jeux, croquis d’audience.
La question de la perception du dessin par le lecteur a été évoquée. Lorsque Pierre Bizalion publie un dessin il ne lui appartient plus. Le lecteur se l’approprie et il peut en avoir une interprétation différente de celle qu’avait imaginée le dessinateur. La publication aujourd’hui sur Internet de dessins de presse multiplie les réactions et parfois les polémiques.
Pierre Bizalion a ensuite proposé la réalisation de dessins. Elle se fait en trois étapes. Tout d’abord le crayonnage ou l’esquisse, puis l’encrage et enfin la mise en couleur.
Les dessins réalisés en direct pendant les rencontres :

Gaspillage alimentaire

j'ai bonne mine

oreille

superieurebiz

Les élèves ont apprécié cette rencontre qui leur a permis d’en apprendre davantage sur le métier de dessinateur, le dessin de presse et sa perception, la technique et la réalisation du dessin.

Les échanges avec Pierre Bizalion ont été riches et constructifs. Nous avons beaucoup appris.

Souvenirs en photos :

Pierre Bizalion au dessin sous l’œil admiratif des élèves et des enseignants

DSC_0489

DSC_0492

DSC_0484

Au CDI

photo groupe floutée 2

photo groupe floutée

Annie Legendre et Graziella Pairona, professeures documentalistes

Publicités